La motivation ultime pour partir voyager loin et longtemps

A quoi carburent les grands voyageurs ?
Pourquoi prennent-ils leur pied au fond d’un taxi brousse et pas au volant d’un monospace flambant neuf ?
Quelle motivation les pousse à boycotter les restaurants bistronomiques pour squatter les marchés de Bangkok ?
Sont-ils malades ?  A moins que …

Le malade n’est peut-être pas celui qu’on croit.

Des symptômes à surveiller

Vous situez Haïti en Polynésie ?
La dernière fois que vous avez essayé de parler espagnol, c’était à Rome (les gens vous regardaient bizarrement) ?
Vous voyez plus souvent votre client que vos enfants ?
Le week-end dernier, « vous vous êtes reposé », parce que vous êtes « vraiment trop claqué » ?
Les photos de vacances à St Coincoin-les-pins, une glace à la main, un pull autour de la taille finissent par vous lasser (en plus ça rappelle la fois où un chauffard a rayé le Qashqai sur le parking). ?
Votre projet cette année c’est de faire une 2ème salle-de-bain-qui-ne-sert-à-rien ?

« Ça couve sûrement quelque chose … »

vacances a st-coin-coin-les-pins
Vacances à Saint-Coin-Coin-les-Pins

Vous avez pleuré une journée entière à réception de votre premier relevé de droit à la retraite, informant de vos 135 trimestres restants ?
Vous envisagez de vendre votre guitare pleine de poussière sur leboncoin ?
Vous essaieriez bien le vegan-bio-sans-gluten (marre des bars-à-vins-planche-de-charcut’).
Vous envisagez de programmer le voyage-de-votre-vie-quand-les-enfants-seront-plus-grands ?

« Peut-être devriez-vous consulter … »

Pas d’inquiétude ! Votre cas clinique est connu : lisez la suite.

Retour au sommaire

Le diagnostic

Si vous vous reconnaissez dans un des symptômes ci-dessus: vous êtes atteint de blasitude.

C’est une maladie frappant les gens normaux, perdant leur âme d’enfant et leur pouvoir d’émerveillement, pour cause principale d’intolérance à la pression sociale.

Elle se caractérise par une angoisse latente, un léger rejet d’autrui, une contraction de l’esprit et une perte d’émotion.

La blasitude, bien que souvent bénigne, est endémique et contagieuse. Il n’existe pas de vaccin. L’organisme doit lutter seul. La période d’incubation est longue.

« La bactérie s’installe petit à petit, mot après mot, routine après routine, année après année »

Dans la majorité des cas les effets indésirables s’estompent d’eux même après de bonnes vacances ou un bon bouquin. Cependant on observe une augmentation des cas de complications. Il faut dire que l’environnement y est propice.

Un super week-end en famille au soleil, le moral à bloc … et hop … actu du lundi, non-inversion de la courbe du chômage.

Une soirée agréable après le boulot entre collègues … et vlan … vous prendrez bien une petite interruption de trafic sur le RER B.

Un super bouquin qui vous redonne espoir sur l’humanité toute entière … patatras … votre meilleure amie divorce.

Comme les pollens vous ruinent la respiration, les allergènes sociaux vous grignotent le moral. Il pleuvent à longueur de journée. On a beau faire des week-ends offline de temps en temps, il est impossible d’y échapper.

Ils portent les doux noms de :

actualité en continue, publicité, faire-part de mariage, capacité d’emprunt, réseaux sociaux, billets coupe-file, taille mannequin, règlement intérieur, 5 fruits et légumes, PERCO, police d’assurance, échec scolaire, vigipirate

la liste est longue et variée.

Je vous vois déjà perdre tout espoir, à gérer votre convalescence perpétuelle.

Craignant que votre zone de confort ne devienne tellement importante que votre vie serait un fauteuil Roche-Bobois moulé à votre postérieur.

Tel un sumo avachi, il faudrait vous en extraire avec un tracteur, et vous envoyer un Hurricane Kick en pleine tête.

motivation ultime pour partir voyager - hurricane kick

Votre routine deviendrait si commode, que vos semaines ressembleraient à un dressing IKEA.

A tellement buller, même 10 Guronsan ® dissouts dans une RedBull injectés direct dans le cœur ne vous réveilleraient pas.

Vous pensez être atteint ? Un doute ? Décrivez vos symptômes en commentaires, le docteur des 300 jours du monde vous répondra dans les plus brefs délais.
Faites aussi le test blasitude en fin d’article.

Gardez espoir, cher(e)s ami(e)s, il se pourrait bien que le bonheur soit dans la suite.

Retour au sommaire

Le traitement « motivation ultime » de la blasitude

Plusieurs traitements curatifs existent contre la blasitude : fuite, engagement, sport, dîners, passion, travail, câlins, jouer avec ses enfants, recevoir un cadeau, spring-break

Ils sont fort utiles, et suffisent souvent à être durablement en bonne santé.

Cependant, tout comme la médecine traditionnelle va vous soigner en vous empêchant de tousser, ces traitements ne traitent que les symptômes, et assez peu la cause racine : vous-même.

On préférera donc un traitement plus profond, un traitement qui videra votre mémoire des encombrants, un traitement qui vous redonnera goût au sourire, qui ralentira le temps, qui vous remettra les pieds sur Terre.

Vous avez tous pensé à la méditation, n’est-ce pas ? C’est effectivement un remède costaud.

Un traitement préventif plus original existe. Il donne des résultats d’enfer. Il n’est pas nouveau, mais est peu enseigné. Quelques professeurs animent, avec leurs disciples, des cours en ligne pour avoir accès au B.A-BA de la thérapie.

C’est une formule tout en un pour vous immuniser sur une longue période contre la blasitude. Un mélange de mise au vert, de décroissance heureuse, de retour en enfance, de contemplation, de shoot émotionnel :

« Il s’agit de voyager plus loin et plus longtemps que vous ne l’avez jamais fait. »

voyage autour du monde en famille
Par exemple partir 300 jours autour du monde en famille

Voyager autour du monde pour guérir de la blasitude : la voilà la motivation ultime.
La voilà la dose d’énergie qui va vous remettre sur le chemin de l’accomplissement.
Le voilà le bâton de pèlerin qui vous soulage du poids de vos lourds bagages du passé.

Le voilà le carburant du voyageur.

PS : Par contre, dépêchez-vous car vu le nombre de blogs voyage existants, il risque d’y avoir d’ici peu plus de tourdumondistes que de juilletistes. Et avec l’inflation au Vietnam, le Bo Bùn sur la baie de Ha Long coûtera bientôt le prix d’un café sur les Champs-Elysées. Sans parler qu’il faut absoooooolument voir Ushuaia avant que Trump ne fasse fondre l’Antarctique.

Retour au sommaire

Posologie : décidez-vous et le plus dur est fait !

« Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, Essayez la routine… Elle est mortelle ! » (Paulo Coehlo)

Le diagnostic est établi et votre motivation est au taquet : depuis votre dernier voyage aux Canaries, vous êtes remonté à bloc pour vous soigner.

Vous avez commencé à gravir la montagne de la peur qui vous mènera à la grande décision, au sommet de votre vie.

Vos placards commencent à se vider. Vous avez remplacé vos soirées télé par des lectures approfondies sur le Vietnam ou le Pérou.

Vous avez chassé une bonne partie de vos angoisses. Vous avez organisé une petite fête entre voisins, sans motif, juste pour le plaisir.

Vous débauchez à 18H00 quoi qu’il arrive, vous passez du temps avec vos enfants tous les soirs avant d’aller au lit, pour leur apprendre quelques mots d’espagnol.

Vous vous sentez comme un asthmatique après une bouffée d’air à la montagne.

Vous êtes décidé à vous soigner une fois pour toute de la blasitude, et vous rêvez d’un tour du monde pendant un an en famille.

« Il ne vous manque que le déclic »

C’est le moment idéal pour regarder en boucle cette vidéo de Matt Harding, dans le métro, matin et soir pendant 5 jours d’affilée.

Laisser agir. Vous aurez fait déjà fait la moitié du chemin.

Une fois votre cerveau saturé d’images à bonheur, allez faire un tour chez le père Alex, il vous expliquera, de façon très convaincante dans ses vidéos, comment « Faire en un an ce que vous n’auriez peut-être jamais fait en toute une vie ».

Si vous préférez la méthode moins douce : osez cliquer ici.

Avec ça vous êtes excité comme la veille d’un enterrement de vie de jeune garçon. Non ?

Pour faire baisser votre rythme cardiaque, découvrez pour finir les histoires d’anciens malades qui ont fini leur convalescence, et racontent leurs parcours dans « Ils ont fait le tour du monde ». La durée de traitement n’est pas limitée.

Si vous le souhaitez, vous pouvez essayer un traitement homéopathique musical inédit : en écoutant la playlist suivante trois fois par jour pendant 30 jours (à partir de 3 ans).

Retour au sommaire

Oui mais j’ai des enfants ?…

Je ne vais quand même pas déscolariser mes enfants pour aller trekker dans la jungle pendant un an ?
En risquant les pires maladies de la Terre, en mangeant tellement épicé qu’ils réclameront de la Harissa pour se désaltérer.
Pour en faire des analphabètes, qui sauront dépecer le poulet mais pas écrire en attaché ?

Alors ? Que dit le médecin baroudeur ? C’est facile d’aller couchsurfer à Sapa quand t’es tout seul. Hein ? C’est facile de vivre comme un moine avec 20 € / jour quand t’as personne mort de faim qui te réclame une danette à la vanille.

Ok, je vous envoie chez un pédo-voyageur, spécialisé en Troubles Obsessionnels Parentaux (les TOP).

Vous arrivez devant le spécialiste des voyages avec enfants. Vous êtes plus inquiet encore qu’à la réunion parents-instituteurs pré-maternelle.

Vous expliquez vos angoisses, vous lui dites que vous ne vous pardonnerez jamais s’ils chopaient le paludisme. Que vous n’aurez pas les moyens de payer les rançons…

… et que vous n’êtes pas Brian Mills dans Taken.

Vous êtes plutôt la famille Bisounours, qui vit au pays des merveilles en buvant de la Ricorée tous les matins (le soleil vient de se lever), avant d’aller au Parc Saint Paul faire du manège.

Donc s’enfiler une soupe de poisson rance avant d’aller faire du scooter chez les fous du guidon … bof.

Là, le médecin-voyageur estime devoir intervenir. Il jette ses lunettes sur le bureau.
Il démarre un monologue.

« Bon alors laissez-moi vous dire ma p’tite dame et mon p’tit monsieur, la famille c’est sacrée. Vous allez arrêter de psychoter comme des tarés apeurés. Vous m’avez gonflé avec vos excuses à la mords-moilneu. Vous avez lu tout Marcel Rufo ou quoi ?

On dirait la famille Ingalls qui flippe à l’idée de jouer dans Mad Max.

Vous n’allez quand même pas stresser parce que vos gosses passent 2 nuits dans un bus, à bouffer des peanuts.

Ils préféreront apprendre à nager à Moorea plutôt qu’à la piscine municipale. Non ? Ils adoreront manger des brochettes sur le marché plutôt que des cœurs de palmier à la cantine. Vrai ? Ils s’éclateront plus en Tuk-Tuk que sur un carrousel, fut-il place du Trocadéro. J’ai raison ou pas ? »

voyage autour du monde en famille - apprendre à nager à Moorea
Apprendre à nager à Moorea

Il pète les plombs. On aurait dit Robert de Niro imitant Jean-Pierre Bacri. On ne l’arrête plus :

« Alors vous prenez 10 L de plus pour vos sacs, vous y fourrez un manuel pour apprendre à lire, un anti-moustique, puis vous arrêtez de me gonfler avec vos TOP de jeunes parents surprotecteurs. Vous avez vu leurs yeux exploser de bonheur quand ils ont compris qu’ils partiraient 1 an 100% avec vous ? Oui ? Bon alors ! En voyage ! »

Silence [……..] Vous êtes scotchés au double-face dans le vide.

Le pseudo-médecin se calme et vous oriente vers de saines lectures (en bas de page).

Retour au sommaire

C’est l’heure des préparatifs

Vous voilà mentalement solide comme un roc. Votre trek moral est presque fini. Vous êtes au-dessus des nuages, vous apercevez le sommet.

Certains globe-trotters, totalement guéris, peuvent partir avec $100 en poche et un vol sec vers la Mongolie … Vous avez plutôt l’habitude de préparer vos vacances en Italie 6 mois à l’avance, dans des hôtels bien confortables. Et puis vous n’avez jamais mis les pieds en Asie.

Pas d’inquiétude jeune padawan, avant d’embarquer avec toute sa famille en tour du monde, que ce soit pour l’itinéraire, le budget, la santé, l’équipement, une bonne préparation est conseillée.

Le passage obligé pour avoir une vue d’ensemble des préparatifs avant départ, c’est tourdumondiste.com. C’est le Bescherelle des voyageurs.

Pour gérer précisément l’itinéraire, le climat et le budget de vos futures destinations : rien de tel que le planificateur a-contresens.net. Il est aussi puissant qu’une base de données Oracle alimentée par Wikipedia aux graphismes Philippe Starck.

Teaser : Il va sortir sur la toile un dictionnaire des préparatifs jamais vu à ce jour. Il est original et incroyablement complet. Il agira sur vous comme un coach spécialisé. De Juilletiste Rochelais, il peut vous propulser chef de dortoir en Australie.
Il sera disponible très prochainement au mois d’août 2017.
Pour ne pas rater sa sortie, abonnez-vous au blog.

Si cela ne suffit pas, passez des heures et des heures sur tous les autres sites et blogs de renom, narrant des voyages au long court mémorables (retrouvez-les en bas de cet article), vous serez fin prêt au départ.

tous les préparatifs pour un voyage autour du monde en famille
« J’ai beaucoup mieux à faire que de m’inquiéter de l’avenir, j’ai à le préparer »  FÉLIX-ANTOINE SAVARD

D’ici, j’entends votre cœur qui danse la Salsa et je vois votre visage qui se bloque en mode sourire. Clairement le traitement est en train de faire effet … La bombe à bonheur est amorcée.

Vous avez démontré votre motivation de (jeune) baroudeur en devenir.

Vous êtes Richard dans The Beach.

Info : Les quelques anecdotes qui vont suivre sont des fictions basées sur des faits réels, toute ressemblance avec des gens que vous connaissez est fortuite (mais volontaire).

En plein préparatifs passée l’euphorie, il vous faut rester vigilant face aux effets indésirables. Parfois vous pouvez vous réveiller en sursaut à l’idée d’affronter la mousson avec vos enfants déscolarisés et sous alimentés, poursuivis par une meute de terroristes qui en veulent à votre GoPro.

De légers troubles obsessionnels du comportement pourront se manifester de façon journalière : par exemple celui de faire tourner une macro pour calculer des opérations de niveau CM1, comme 25€ x 30 jours, à oui ça fait bien 750 € … D’ailleurs vous avez 15 fichiers Excel différents.

A l’inverse, il a existé des patients tellement à l’aise dans leur traitement qu’ils ont invité, en fin de préparatifs, tout le personnel du Décathlon à boire un verre. Pour les remercier de leur accueil 7 jours sur 7 pendant 3 mois.
Résultat : budget sévèrement amputé, ils ont dû zapper le Japon de leur itinéraire tour du monde, pour le remplacer par les Philippines (bon choix !) …

Au moins eux ils sont partis et ont évité la rechute. Un autre patient en a fait une belle le mois dernier. A Roissy, prêt à embarquer pour Hanoï, il fut pris d’une crise de délire jusqu’à, soudainement, jeter son sac sur un vigile. Il s’est ensuite enfuit en criant « Ah mon livret A, ah mon livret A » … pas cool.

L’enquête a montré qu’il est allé beaucoup trop vite dans son traitement, en négligeant certains allergènes sociaux.

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice, parlez-en via un commentaire.

Retour au sommaire

Jour J

Si vous êtes restés prudents, les effets secondaires ne vous toucheront pas.

Vous aurez gravi, seul ou en famille, la montagne de la grande décision, truffées d’obstacles.
Là-haut, sur le belvédère, vous verrez à l’ouest votre « vie d’avant », que vous aimez, précieusement rangée dans des cartons. Vous apercevrez à peine votre maison sagement endormie.
Vous repenserez à tous ces moments passés avec Fabrice, Ryan, Camille, Sarah, Aude & Nico, Flo & Anaïs, François & Sylvain, Alex, Morgane, Matt et tous les autres guides avec qui vous avez fait l’ascension.
Vous contemplerez à l’Est, soleil levant, votre « vie d’après », un sentier qui serpente dans une vallée inexplorée. Vous devinerez les rizières, le pacifique, les Andes.

logo-def-avion

Les moteurs vrombissent : c’est le départ, c’est le jour J.

« C’est le premier jour du reste de ta vie ».

Retour au sommaire

Vous êtes bien gentil docteur et le retour ?

Merci pour la consultation Dr voyageur-philosophe, mais après un an de voyage atomique à l’autre bout du monde, c’est quoi le plan ? Que devient le pèlerin quand il rentre au bercail ?
Le monde n’aura pas changé, les allergènes sociaux seront toujours (plus) nombreux.

Exact !

Le monde n’aura pas changé. Vous par contre …

Peut-être rejoindrez-vous la communauté des exblorateurs qui prêchent sans relâche les bienfaits du voyage au long court.
Peut-être aurez-vous trouvé un endroit incroyable, celui de vos rêves, pour vous y installer quelques temps.
Peut-être aurez-vous compris, après une décennie de choix plus ou moins forcés, quelle nouvelle direction doit prendre votre vie.

Où peut-être retrouverez-vous votre école, votre travail, votre association, vos proches. Rien n’aura changé mais tout sera différent. Vous aurez rajouté cette brique qui manquait aux fondations de votre existence bienheureuse : la découverte du monde.

Vous aurez fait le vide en vous pour ne garder que la moelle, devenant un être 100% pur jus, gavé de vitamines.

Vous serez bien, vous serez vous.

Voyage autour du monde en famille - la naissance d'un rêve
« Parce que votre vie vaut bien un voyage »

Retour au sommaire

Poster un commentaire

Jouez ! Test – Quel est votre niveau de blasitude ?

Répondez à ces 5 questions pour tenter de recevoir votre carte postale signée des 300 jours du monde.

Question 1 : Combien as-tu de compte réseau sociaux (facebook, instagram, twitter, snapchat, etc …) ?

  • Aucun (1 point)
  • Entre 1 et 3 (2 points)
  • Plus de 3 (3 points)

Question 2 : A quand remonte ta dernière conception LEGO, ou autre activité créatrice ?

  • La semaine dernière (1 point)
  • Il y a 10 ans (2 points)
  • Ta quoi ? (3 points)

Question 3 : Ton dernier livre c’est

  • Les 4 accords Toltèques (1 point)
  • L’intégrale Gaston Lagaffe (2 points)
  • Les yeux jaunes des crocodiles (3 points)

Question 4 : Dans le RER bondé gare du Nord, un sac squatte un siège

  • Tu demandes avec le sourire au propriétaire étourdi de libérer la place (1 point)
  • Tu mets tes écouteurs en te rabâchant à toi même que les gens sont cons (2 points)
  • Tu fais évacuer le train (3 points)

Question 5 : Tu viens de marcher 10 hrs dans Barcelone, t’es claqué, tu vois une place sur une terrasse avec une vue superbe, près d’un bar qui sert le meilleur café de la ville à 2€. Mais t’as pas encore visité la Sagrada Familia

  • Tu savoures 2 cafés d’affilés pendant 30 minutes tu lis l’histoire de la Sagrada sur wikipedia (1 point)
  • Tu cours à la Sagrada Familia où tu prends 136 photos en 25 minutes (2 points)
  • Tu t’assoies tu gueules sur le serveur trop lent tu bois cul sec et tu cours à la Sagrada Familia où tu prends 116 photos en 20 minutes (3 points)

Comptez vos points !

5 points : Niveau gourou.
Votre carapace anti-pression sociale vous protège. Un grand voyage, s’il n’est pas déjà fait, vous amènera au niveau Chamane.

Entre 6 et 10 points : Niveau normal.
De façon saisonnière, souvent entre Novembre et Janvier, une blasitude vous atteint. Année après année, l’intensité augmente. Quelques bonnes actions de développement personnel vous permettent une globale bonne santé apparente. Un long voyage devrait pouvoir vous soigner une fois pour toute.

Plus de 10 points : Niveau sujet à risque.
La société vous créée des angoisses de plus en plus importantes. C’était mieux avant. Vivement la fin du crédit de la maison, car vous serez en sécurité même en cas de guerre nucléaire. Un long voyage pourrait vous refaire un peu de place dans votre esprit encombré.

Tentez votre chance au tirage carte postale !

7 commentaires

  1. « Il s’agit de voyager plus loin et plus longtemps que vous ne l’avez jamais fait. »
    Tout est tellement bien résumé.
    J’ai beaucoup aimé le second degré dans l’écriture ! Je sens que vos aventures vont être que du bonheur à lire !

    J'aime

  2. J’aime le concept d’allergènes sociaux….. Très parlant !

    Bon début de traitement 🙂 attention à bien respecter la posologie ^^

    Bisous
    Alex

    J'aime

Laisser ici votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s