[Jour après jour] Vis ma vie de famille tourdumondiste en Argentine et au Paraguay

ℹ Cet article n’est pas tout à fait comme les autres. Il s’agit de nos notes journalières de voyage, reprises du fil d’actualité. Un journal de bord en quelque sorte. Il fait parti du dossier « Jour après jour ». Nous sommes partis autour du monde en famille pendant 300 jours, voici ici le chapitre Argentine (hors Patagonie) et Paraguay.

DSC03424

Accès direct : Region de SaltaParaguaySur la route d’iguazu

Région de Salta

Jour 221: 23 mars

Journée de transfert en bus vers Salta pendant que Mamichou et Chris rentrent en France. On en a pris plein les yeux au Chili et on est heureux d’avoir pu partager ce magnifique pays en famille.

Bon retour à Chris et Mamichou, merci d’être venu vivre un bout de chemin avec nous.

La route de 10h en bus vers l’Argentine est magnifique : des montagnes colorées immenses, une route en zig zag à pic et un salar pur blanc de blanc. On a adoré le Chili pour ses magnifiques paysages, l’Argentine semble être prometeuse aussi sur le grandiose… à suivre…

Mais avant, nous avons besoin de quelques jours de repos et de préparation 😉

Argentine

Jour 222: 24 mars

Journée off de repos, lego, préparation itinéraire et blog (vidéo et article).

Jour 223: 25 mars

Presque comme un dimanche à la maison: petit déjeuner gargantuesque (avec croissants, pains grillés au dulce de leche, céréales, chocolat chaud) puis lego, déjeuner avec un bon vin rouge argentin (à seulement 3€, très bon), après midi au parc où il y a une super ambiance (escalade des arbres, peinture, toboggan et jeux d’enfants – on est les seuls touristes !), dîner-apéro avec musique dansante.

Argentine

Argentine

Jour 224: 26 mars

Matinée tranquille à finaliser l’itinéraire et la vidéo du Chili (elle sera publiée demain 😉). On part ensuite en ville visiter la place principale. Les enfants s’amusent à courir au milieu des pigeons (comme dans toutes les grandes villes). On cherche l’office du tourisme en vain, puis allons nous renseigner à la gare routière pour les bus… pfff c’est un peu compliqué pour avoir des infos, heureusement qu’il y a internet.

Oh, mais c’est le week-end de Pâques 😅, aucun hôtel n’est libre… pas de souci, on va donc tester lors de notre prochaine étape à Cafayate, une auberge de jeunesse en dortoir… à suivre.

Argentine

Argentine

Jour 225: 27 mars

Journée tranquille à finaliser l’itinéraire. On se galère un peu pour trouver des informations et réserver (pas de réponse sur les disponibilités quand on contacte par mail ou Whatsapp, des adresses d’agence fausses pour voir en direct…).

L’Asie était bien plus simple niveau organisation… on doit s’adapter.

Jour 226: 28 mars

Ce matin on a la démonstration que l’Argentine ça se mérite. Alors que tout est enfin calé pour la semaine à venir, on reçoit 2 annulations: Pas de voiture dispo lundi et notre hôtel de samedi ne peut plus nous recevoir 😅.

C’est le week end de Pâques, tout est plein… il est 9h, notre bus part à 10h30. On a une heure 30 pour préparer le pique nique, finir les bagages, trouver une voiture et un hôtel et aller à la gare.

Go Go Go 😒 réactivité réactivité. Manu part en ville, Mumu fini à la maison et se met sur Internet. Après une heure de stress, 5 hôtels pleins, 2 agences de voitures vides, 10 recherches Internet infructueuses, on a enfin une voiture (mais plus cher😂) et un hôtel (avec un seul lit double et plus cher 😂😂 – heureusement, après quelques échanges de mail, on apprendra le lendemain que booking.com nous rembourse la différence ouffff 👍). Mais bon, on peut prendre notre bus sereinement, et après 2h de trajet, la magie opère, les paysages fantastiques défilent à la fenêtre, on est bien! l’Argentine se fait désirer 😆.

Arrivée à Cafayate très sympa dans une auberge de jeunesse backpacker, en chambre partagée (mais pour le moment il n y a que nous) avec un jardin bucolique (belle table faite avec un vélo très fun). Les enfants courent partout, se balancent sur les hamacs et jouent à cache cache dans les bambous.

On décide de se faire un petit resto typique et pas cher recommandé pour ce soir, mais là encore on se heurte aux habitudes différentes de l’Argentine : les restos ouvrent à 21h et les clients arrivent vers 22h… trop tard pour les enfants, on finit par trouver un resto ouvert à 20h30, Yann et Lou sont fatigués et mangent peu (heureusement on peut emmener les restes pour finir demain midi 👍).

Argentine

Jour 227: 29 mars

Routine tranquille et paisible du matin dans le jardin de l’auberge. L’après midi, on part en excursion à la « Quebrada de las conchas » (gorge de coquillages). On profite pendant 5h des beaux paysages que l’on avait croisés en bus en arrivant.

Notre groupe de 20 est sympa, notre guide Marcello est marrant, il baraguouine quelques mots de français pour intéresser Yann et Lou. On fait 13 arrêts dont 2 belles marches pour profiter des meilleurs points de vue. On fait une vraie escalade dans la « Garganta del diablo », où Yann et Lou se débrouillent comme des chefs sous les yeux rieurs du guide qui n’en revient pas.

A Santa Barbara, on mange des typiques empanadas au Queso (fromage) faites au barbecue, un régal pour toute la famille. Yann et Lou s’emerveillent quand à  » El fraile », les lamas sont tous près et qu’ils peuvent leur donner à manger du maïs à la main.

Puis, on vit un moment magique à l' »Anfiteatro » quand deux argentins du groupe se mettent à jouer de la guitare et chanter au milieu de l’amphithéâtre de pierre qui donne une superbe acoustique 🎶🎵🎶.

On ne se lasse pas de ragarder ces immenses montagnes désertiques, de toutes les couleurs, au milieu desquelles serpente un ancien fleuve asséché, et qui sont survolées par de majestueux condors. Parfait !

Retour de nuit, et dîner très sympa avec Loïc et Azenor, 2 français qui sont dans notre dortoir et en voyage pour encore un mois en Amérique du Sud.

Argentine

Jour 228: 30 mars

Yann et Lou sont tout excités car on a trouvé un loueur de vélo d’enfants. Après 7 mois de voyage, ils peuvent enfin refaire du vélo. Ils en rêvaient, mais on n’en trouvait nullepart à leur taille… un plaisir simple à la maison, mais difficile à satisfaire en voyage 😉.

On passe faire une dégustation de vin à la bodega « el transito », et on repart avec 4 bonnes bouteilles. 🍷🥂

Soirée pizza au feu de bois à l’auberge de jeunesse. Super soirée avec 6 argentins dont 2 ont vécu un an en France et les 2 français Azenor et Loïc. Un mix d’anglais, français et espagnol nous a permis de passer une soirée pleine de fou rire. Une belle immersion comme on les aime!

https://flic.kr/p/25A2gbS

Jour 229: 31 mars

Transfert en bus vers Salta, puis après midi jeu à l’hôtel.

Jour 230: 1er avril

On attend tranquillement Armand, le papa de Manu qui arrive en fin d’après midi. Yann et Lou ont très hâte de voir leur papi.

Le matin nous profitons des commodités de l’hôtel (un peu hors budget mais tout était plein et on a eu une annulation de dernière minute, espérons que comme promis booking nous rembourse une partie) : jacuzzi et sauna en famille.

Puis nous allons rejoindre notre auberge de jeunesse, très sympathique avec un beau patio rempli de cactus. Sieste obligatoire pour Yann et Lou en attendant papi Armand, qui se fait désirer … 1h30 de retard de vol.

Soirée sympa à l’auberge de jeunesse à jouer au baby foot, manger des empanadas et boire du bon vin ramené de Cafayate (cépage Tannat, non connu en France).

Nous voilà désormais à 5 pour les 3 prochaines semaines.

Argentine

Jour 231: 2 avril

Aujourd’hui nous prenons la route vers Tilcara, afin de realiser une boucle (LA boucle devrait on dire) au Nord de Salta en voiture.

Le début de la route est dans une forêt tropicale, c’est très beau mais très sinueux pour Lou qui est malade en voiture. Les arbres sont immenses et envahis de parasites. Ensuite le terrein désertique reprend ses droits.

Nous faisons une pause à Purmamarca pour voir la montagne aux 7 couleurs. C’est splendide. On peut monter sur plusieurs points de vue. Il y a un peu de vent mais on profite de la vue tranquillement.

En continuant vers Tilcara on trouve à Maimara, un très beau point de vue avec un Jésus. Les argentins sont très croyants. La montagne est encore plus belle ici.

Argentine

Jour 232: 3 avril

Aujourd’hui nous partons sur les jolies routes pour voir la montagne aux 14 couleurs (Hornocal). On monte jusqu’à 4350 mètres d’altitude. Aucun mal de tête, parfait. La vue est incroyable, c’est grandiose, le couleurs sont bien séparées par couche, les montagnes sont pointues, c’est impressionnant d’imaginer que c’est naturel.

Au retour, on visite les petits villages de Humahuaca, Uquia et Tilcara.
Yann et Lou ne sont pas en grande forme, fatigués ils ont fait un gros caprice chacun. Pénible 😤. Au lit de bonne heure et vivement demain!

Argentine

Jour 233: 4 avril

Magnifique journée aux Salinas Grandes. Nous suivons tout d’abord une belle route sinueuse jusqu’à 4170m d’altitude. Puis nous redescendons un peu pour arriver aux Salinas Grandes. C’est vraiment une superbe expérience que de marcher et rouler sur ce gigantesque salar. Il est d’un blanc éclatant.

Pendant une heure, notre guide monte en voiture avec nous et nous emmène près des salins (bassins creusés par l’homme pour récupérer le sel), puis près d’une lagune naturelle où on peut voir notre reflet (attention où on marche y a des trous profonds de 1m50). On fait plein de photos amusantes en jouant sur les distances et donnant de la perspective… de beaux trompe-oeil 😉.

Argentine

Argentine

Le soir nous allons au restaurant dans une peña, où nous dégustons une cuisine goûteuse avec en live de la musique traditionnelle. On a goûté la viande de Lama sur les conseils de Céleste notre hôte. C’est plutôt bon, faut juste pas penser à ces mignonnes bêtes pendant quelques heures.

Le musicien principal est un digne représentant de la musique traditionnelle des andes autour du monde. Depuis 45 ans il voyage pour faire connaître sa musique. On le voit en photo au Vatican. Il a au moins 4 flûtes différentes autour du cou, plus 3 sur une chaise et 2 plus grandes au sol. C’est un festival de flûtes en tout genre 🎶🎶 le tout accompagné par un guitariste et un batteur pour donner du rythme.

Génial! Une superbe ambiance. Yann est devant tout le monde il adore, et nous aussi 👍.

Jour 234: 5 avril

Ce matin, de bonne heure, Manu et son père Armand partent faire la randonnée de la « gargantua del diablo » (à Tilcara, pas à Cafayate!!! on retrouve les mêmes noms partout, dur de ne pas se mélanger). Ils marchent pendant 3h dans un superbe décor de gorges, traversant le ruisseau, et escaladant les pierres pour arriver à une jolie cascade. 👍 Bravo pour la marche. Pendant ce temps, Mumu et les enfants se reposent et font l’école.

Puis nous rentrons à Salta (3h de route).

Argentine

Jour 235: 6 avril

Aujourd’hui nous allons dans une finca pour vivre pendant 24h la vie de « gauchos ». David notre hôte et guide, lui même gaucho, vient nous chercher à 10h en 4×4. Il nous emmène dans sa finca à 30km de Salta dans les montagnes. On est au milieu de nulle part, les cactus se mêlent à la forêt, les chevaux laissés en liberté se promènent sur les chemins.

Notre maison date de 1823. Elle a une petite chapelle et 2 chambres avec salle de bain, elle est très typique et ancienne. Les chevaux sont là tout près. David les prépare et nous partons pour 2h de balade à cheval dans la forêt (Yann et Lou sur les chevaux de Mumu et Manu).

C’est paisible, on croise de magnifiques oiseaux, David ouvre le chemin au coupe coupe, les chevaux sont doux et prudents. Mumu se prendra bien quelques branches sur les jambes au passage de ‘Lucero’, beau cheval marron, qui serre un peu trop les virages 😅.

On déguste un barbecue très copieux le midi (enfin il est 16h00), et après une petite sieste on repart pour 2h de cheval sur des chemins plus larges. C’est alors l’occasion pour ‘Argentine’, cheval blanc de Manu et Yann de faire un peu la course avec ‘Lucero’. C’est ‘Argentine’ avec Yann et Manu qui gagne. Il est plus rapide au pas, malgré les nombreux trots de ‘Lucero’. Papi Armand est plus tranquille sur son cheval qui ne veut pas aller plus vite.

On rentre de nuit, c’est plutôt impressionnant. Pause au maté (infusion aux herbes dont sont foux les Argentins, ils ont leur thermos sur eux où qu’ils aillent. C’est typique mais très herbeux, du sucre et un peu de citronnelle sont les bienvenus, merci David). Dîner très sympa pour finir cette superbe journée.

Argentine

Jour 236: 7 avril

Petit déjeuner à la finca avant de repartir pour Salta. Notre bus pour le Paraguay est à 16h. En attendant, Yann, Lou et Mumu restent au parc, et Manu et papi Armand vont faire un tour en ville. Au parc, nous refaisons de la peinture et croisons par hasard Azénor et Loïc (précédemment rencontrés à Cafayate). On est heureux de les revoir.

Argentine

Enfin, soirée dans le bus très confortable en « cama » sièges larges et inclinables.

Argentine

Paraguay

Jour 237: 8 avril

Nous arrivons à 9h (après 17h de bus) à la frontière avec le Paraguay. Le bus ne nous laisse pas au terminal comme prévu, nous devons finir en taxi (un peu cher mais pas le choix, on ne peut pas marcher 2,5km avec les sacs et les enfants). Le taxi nous laisse à une autre frontière un peu plus loin à 5km où nous prenons un bus pour Asuncion, capitale du Paraguay.

2h très typique de bus: arrêt tous les 50m s’il faut tant qu’y a du monde qui veut monter, gens debout (on s’entasse), gentillesse des gens qui laissent naturellement leur place aux plus âgés ou enfants, porte ouverte comme au Sri Lanka… dépaysant!

Ensuite nous prenons un bus pour La Colmena. On est dimanche, personne ne sait l’heure du bus, il faut attendre devant la place 23 ou 22… finalement ce sera la 24 deux heures après, le temps qu’on mange (très bien).

4h plus tard nous arrivons enfin à notre destination… un peu fatigué 😥 il faisait très chaud dans ce dernier bus. En descendant on appelle Aurélie, tourdumondiste en camion qui s’est installée au Paraguay et qui sera notre hôte pour 3 jours. Après quelques minutes de pick up 4×4, enfants à l’arrière dans la benne nous arrivons dans une superbe cabane. Super soirée pizza au feu de bois. Les enfants Lou-Ann (9ans) et Anthony (7ans) jouent beaucoup avec Yann et Lou.

Paraguay

Jour 238: 9 avril

Journée de visite aux 3 cascades avec Charles, notre hôte et Ernan notre guide guarani (les guaranis sont les habitants indigènes, avant colonisation du Paraguay). Après 1h de piste en 4×4 dans le « campo » paraguayen, au milieu des élevages de vaches, et des plantations d’eucalyptus, nous passons un rio. Très fun, attention aux trous!

Puis nous marchons pendant 1h au milieu de nulle part le long du rio. La première cascade est très jolie, on peut la voir du dessus, nous nous rafraichissons rapidement à une 2ème et nous installons pour midi à une 3eme.

Charles prépare un barbecue et pêche avec Ernan des poissons de rivière. On se baigne dans la rivière au pied de la cascade, seuls au monde, paisiblement… Génial!

Dommage que Yann ait râlé à l’aller et Lou au retour 😅, ils doivent être fatigués et refusent de marcher en ce moment alors qu’ils galopaient en Nouvelle Zélande!

Paraguay

Jour 239: 10 avril

Journée de repos, on profite du confort de la cabanas et de la piscine. Yann et Lou jouent avec les enfants puis sieste pour tout le monde. Mumu a mal au dos depuis la journée de cheval et le bus, le repos lui fait le plus grand bien.

Paraguay

Jour 240: 11 avril

Aujourd’hui on va à Encarnacion, notre prochaine étape au Paraguay pour visiter les anciennes missions jésuites, qui ont marquées l’histoire du pays entre 1609 et 1767. Nous attendons 1h notre bus à La Colmena pour aller en 1h30 à Carapagua.

Puis nous patientons 1 heure en mangeant avant d’avoir notre bus pour Encarnation. Il est un peu cher (10€/personne au lieu de 2€ le précèdent, mais nous apprécions la climatisation avec cette chaleur, et le dos de Mumu guérira durant le voyage 👍).

4h30 de trajet plus tard nous arrivons, mais le bus nous laisse à 2km de notre guesthouse. On marche avec nos gros sacs 😂 (aucun bus n’allait dans notre direction) et arrivons en sueur à la guesthouse, dont l’accueil est exemplaire. Après un bon dîner, Mumu et Manu vont prendre un verre au bar irlandais du coin. 🍹. Le bar est presque vide, les paraguayens ne sont pas très bar, ils préfèrent les discothèques (nous dit-on) !

Jour 241: 12 avril

Aujourd’hui, nous louons une voiture pour visiter les 3 missions jésuites. Les visites sont très bien organisées: eau fraiche, guide inclus, billet combiné pas cher (moins de 5€/personne gratuit pour les enfants).

La première mission à Trinidad est la plus grande. Nous organisons un grand cache cache (comme aux temples de Angkor) qui amuse beaucoup Yann et Lou. La deuxième mission « Jesus de Tavarangue » est une grande cathédrale qui n’a jamais été terminée à cause de l’expulsion des jésuites par les dominicains et franciscains.

Nous apprenons que les jésuites et guaranis vivaient ensemble tranquillement. Les successeurs dominicains étaient bien moins sympas réduisant les guaranis quasi à l’esclavage. Ces derniers se sont rebélés et n’ont jamais voulu travailler pour finir la cathédrale.

Finalement nous n’allons pas à la 3ème mission San Cosme, entièrement restaurées qui est beaucoup plus loin (1h aller) et allons plutôt à la plage San José 🏖 (récente suite à la construction d’un barrage, sable fin, eau presque chaude, coucher de soleil bien rouge, jeux d’eau en famille 🤗).

Puis on fait un passage express à la cathédrale juste en face, toute neuve et bien illuminée, puis une séance photos au « yo ‘love’ Encarnacion ». On apprécie beaucoup cette jolie ville à taille humaine, dont les nouvelles infrastructures sont dignes des plus grandes.

Paraguay

Retour en Argentine : direction Iguazu

Jour 242: 13 avril

Nous retournons en Argentine (pour la 3ème fois 😉), en train cette fois depuis Encarnation jusqu’à Posadas. Très chouette train, rapide, pour faire les 5km du pont qui nous séparent de l’Argentine 🚉. Un peu de taxi jusqu’au terminal et un bus d’une heure et nous voilà à San Ignacio pour voir une mission jésuite côté argentin cette fois.

Nous allons au spectacle du soir, son et lumière qui retrace la vie des guaranis et des jésuites. C’est très intéressant et bien mis en scène, nous nous promenons de nuit au milieu des ruines à observer et écouter les jolies mises en scène musicales et lumineuses projetées sur les murs ou de l’eau. On est conquis !

Paraguay

Jour 243: 14 avril

Armand et Manu retournent à la mission jésuite de jour pendant que Mumu, Yann et Lou font l’école. La mission est plus étendue que l’aperçu eut la veille au soir. C’est bon on maitrise tout sur les missions 👍, on pourra revoir le film du même nom avec De Niro pour confirmer.

Après midi sieste bien méritée, puis visite de la ville et jeux au parc. Dîner festif 🍻.

Argentine

Jour 244: 15 avril

Petit récit écrit par papi Armand sur la promenade du matin : « Manu et moi louons des vélos; nous partons vers le ‘parque provincial Teyú Cuaré’. En vélo, le chemin empierré est difficile avec de nombreuses pentes. Arrivés au parc, un garde nous explique les miradors et les sentiers accessibles uniquement à pied. Les sentiers sont très agréables car ombragés dans la forêt, avec parfois des marches, et de superbes vues sur le Parana (large fleuve qui fait frontière entre Argentine et Paraguay). » – merci papi pour le récit 😉-

Midi au comédor (restau familial ‘rustico’ où on se régale d’escalope milanaise et empanadas) avant de prendre le bus vers Iguazu côté argentin, 4h45 confortable, même si la clim est un peu forte. 2 films catastrophes (‘Avalanche’ et ‘Le jour d’après’) en espagnol plus tard nous arrivons ‘congelés’ à Puerto Iguazu, étape de notre tour du monde très attendue avec ses fameuses chutes.

Argentine

Jour 245: 16 avril

Levés à l’aube 6h, nous partons visiter le parc national des chutes d’Iguazu côté argentin. Le bus nous dépose au parc en 40 minutes, puis nous achetons nos billets rapidement sans faire la queue. Parfait on est dans les premiers le parc n ouvre que dans 5 minutes, à 8h.

Dommage l’île San Martin, un des sentiers recommandé, est fermée, le sentier Macuro également 😅. Nous commençons donc par la « garganta del diablo ». On y accède en train (ce qui amuse beaucoup Yann et Lou) puis par une magnifique passerelle au dessus de l’eau. Au bout de laquelle se trouve le fameux point de vue qui nous accueille comme une douche, le ciel est pourtant bien bleu 🌞. Les chutes sont en fait si puissantes qu’elles éclaboussent la passerelle.

La vue est splendide, difficile à décrire, même les photos ne montrent pas l’immensité et l’intensité des chutes. On ne se lasse pas de les regarder, on espère voir le fond, en dessous à 80m, mais impossible à cause de l’humidité. C’est incroyable. On finit trempé et malgré les quelques nuages qui arrivent nous empêchant de sécher, on ne peut se défaire de cette vue, on enfile les kways pour se protéger du froid et on y retourne, on en redemande…

On finit par rentrer en train et poursuivre la promenade par le sentier inférieur. Yann a du mal a marcher il a déjà faim. Une pause s’impose. On arrive tant bien que mal à un superbe point de vue global pour faire manger les enfants. Puis on continue le très beau sentier, on voit une centaine de cascades face à nous. Le parc en répertorie officiellement 275 sur 3km 😆. C’est immense!

Mumu et Manu se relaient pour faire le sentier supérieur chacun leur tour avec papi, pendant que les enfants jouent au phare. Ils ne veulent plus marcher et préfèrent jouer avec les coatis, et les papillons, ou observer les oiseaux, on a même vu un toucan (trop rapide pour une belle photo) 🤗.

Le sentier supérieur est moins impressionnant car on voit les chutes du haut sans appréhender leur hauteur (on ne voit que le début de la chute). Par contre il permet de satisfaire notre curiosité sur ce qu’il y a en haut des chutes : des rivières étonnement calmes (c’est la pente qui fait surtout la puissance).

On se refait une dernière fois la gorge du diable avant de rentrer. Cet après midi, les chutes mouillent moins sans le vent, on redécouvre les chutes sous la chaleur écrasante. Intéressant! On rentre à l’hôtel ravi de cette journée. Demain on file côté brésilien.

Argentine

Photo panoramique:

Argentine

Animaux et jeux :

Argentine

🇦🇷🇵🇾 Ici s’achève nos aventures en Argentine et Paraguay. Retrouve les articles et vidéos associés ici. Prochaine étape : le Brésil.

 

Laisser ici votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s