Fil d’actualité des 300 jours du monde – Thaïlande

Avancer dans le temps (Cambodge)

Jour 86: 10 novembre

Dernier jour en Thaïlande, je me sens triste aujourd’hui, on quitte déjà notre 3ème pays après presque 90 jours de voyage. Le temps passe vraiment trop vite. 🙁

Voir tous les articles Thaïlande ici

On quitte donc notre merveilleuse île de Kho Yao Noi et ses habitants si affectueux pour rejoindre Phuket par bateau puis l’aéroport par taxi partagé. Comme notre vol est très tôt le matin, mais aussi pour économiser un peu et tenter l’expérience, on dort dans l’aéroport. Les petits s’endorment sans souci sur des sièges peu confortables. Pour nous c’est un peu plus dur. Mais c’est une expérience sympa que de voir que cet aéroport ne s’eteindra pas, les avions décolleront toute la nuit, le magasin de la célèbre enseigne « 7 eleven » qui nous a nourri pendant notre séjour et qui est à côté de nous restera ouvert. Dommage que je me sois fait piquer plusieurs fois malgré mon pantalon fraîchement imprégné d’anti moustique 😅.

Jour 85: 9 novembre

Aujourd’hui nous avons réservé un bateau « long tail » rien que pour nous pour visiter les ilots karstiques (et pour moins cher que notre précédente excursion depuis Ao Nang qui se révèle finalement bien chère pour la prestation). Notre capitaine qui s’appelle Kong est le mari de Poom chez qui on mange chaque soir et qui est si gentille avec les enfants (feuilles de dessin, bananes offertes, et rigolades). On est donc décontracté puisqu’on se connaît un peu.

Le début de la balade est splendide, avec son bateau Kong nous emmène au plus près des îlots sous les stalactiques en formation. Comme dans une grotte à ciel ouvert! Premier arrêt à Kho Lao Lading pour un snorkeling avec de gros poissons jaunes et noirs qui viennent au bord🐠. Même pas besoin de masque en fait. Excellent! Mais dommage un gros bateau débarque une vingtaine de touristes alors qu’on avait la plage pour nous 🤔. On continue pour aller à Kho Hong dans son lagon. On s’engouffre alors entre deux rochers et là – wahou – un lagon où l’ont peut marcher dans l’eau et voir les rochers et la mangrove de près. Très paisible! Puis deuxième plage juste derrière : peu de monde, vue imprenable, eau juste à la bonne température, sable doux. J’ai trouvé ma plage idéale! 🏝 Je n’ai plus envie de repartir, on fait donc la pause déjeuner. Les enfants jouent dans le sable, ou dans l’eau ou avec Kong sur le bateau. Quel bonheur de les entendre rigoler! On contourne ensuite cette île pour aller sur la plage la plus connue: sable très fin -plus fin que la farine, si si promis c’est vrai – eau turquoise, poissons, rochers qui referment presque la plage, mais plus de touristes. Dernier arrêt à Monkey Island. On jette depuis le bateau les pelures de bananes et d’ananas aux singes qui plongent ou font des cabrioles improbables sur les branches des arbres pour les attraper. Très drôle🐒

C’était vraiment une journée formidable. La baie de Ha Long, au Vietnam, réputée aussi pour ses nombreux ilots karstiques saura t elle autant nous combler ? Affaire à suivre 🌏 mi décembre.

De retour au bungalow sieste tardive pour bien finir la journée.

Thaïlande

On passe notre dernière soirée en Thaïlande (demain on dort dans l’aéroport) dans notre resto habituel. On a un super accueil: un dessin de leur fille Saferoh avec prénoms en thaï, et des cadeaux de Ann qui nous offrent deux très jolis hauts pour Yann et Lou. On fait des photos souvenirs en nouvelle tenue pour les enfants. Vraiment l’accueil thaï est très amical, merci beaucoup 😀

Thaïlande
Thaïlande

Jour 84: 8 novembre

Journée off : blog, plage, repos…

Demain excursion en bateau pour voir les îles entre Krabi et Kho Yao Noi.

Jour 83: 7 novembre

5:45 avec Manu on se leve à l’aube pour profiter du lever de soleil sur notre terrasse. Avec quelques nuages c’est très joli et surtout reposant pendant que les enfants dorment encore.

On poursuit notre découverte de l’île en scooter, la côte Ouest est encore plus sauvage. Il y a la mangrove d’un côté, et les champs de riz de l’autre avec les vaches et les buffles pour contraster dans le vert. On croise aussi beaucoup de forêts exploitant la sève des arbres.

Nous montons une des 3 collines de l’île pour aller au point de vue « race paddie viewpoint » et prendre un bol d’air pur : verdure des cocotiers, bleu de la mer, et nuages blancs. 🏞

L’île est petite, sans pente, beaucoup de lignes droites et on ne croise quasiment aucune voiture et que quelques scooters. Manu s’amuse à apprendre aux enfants, chacun leur tour, à gérer l’accélération du scooter. Assis à l’avant avec Manu, ils tournent la manette avec plaisirs.

Thaïlande

Les locaux sont souriants et adorables avec les enfants, on a plusieurs gestes d’attention : bananes offertes au marché, feuilles et crayons au restaurant, petit lit avec serviette et couverture dans la chambre.

Jour 82: 6 novembre

Pour découvrir l’île, nous louons un scooter. La côte Est offre de jolies plages avec vue sur les îlots karstiques. Dommage, la marée est forte, et nous devons ruser pour éviter les crabes et rejoindre un coin pour se baigner. Une fois dans l’eau on ne se lasse pas de la vue, pendant que les enfants barbotent. Puis, nous revenons plus tard pour profiter de la plage à marée haute.

Thaïlande

Jour 81: 5 novembre

On profite du scooter une dernière fois pour faire le petit déjeuner à la plage. Belle vue dégagée, sans nuage, les enfants jouent dans le sable avec un enfant chinois. Ils sont de plus en plus sociables avec les enfants. Mais toujours hyper timides avec les adultes.

Nous prenons un speed bateau pour Kho Yao Noi, une île peu touristique où nous passerons 5 jours. Notre bungalow a vue mer sur les îlots karstiques. C’est tellement beau!

Thaïlande

Jour 80: 4 novembre

Aujourd’hui, on loue un scooter pour visiter les 2 plages de Ao Nang. C’est l’occasion pour les enfants d’expérimenter la marée. Les îles inaccessibles le deviennent après un petit moment… puis en soirée les bateaux échoués peuvent repartir. Mais les nombreux crabes ont raison de Yann qui nous fait une crise d’hystérie et veut rentrer. Oups on va être bon pour des cauchemars je crois 😨 ! Après le goûter, on peut rester jouer sur une plage plus loin, pour profiter du coucher de soleil splendide sur les bateaux « long tail ». Diner apéro improvisé sur la plage.

Thaïlande

Jour 79: 3 novembre

La pluie s’est calmée. On a réservé pour cet après midi une excursion en bateau pour voir les 7 îles près de Krabi. Il n’y a pas de pluie mais le ciel est nuageux. La ballade en bateau est agréable jusqu’à notre premier snorkeling. L’eau est plus trouble qu’à Bali mais nos amis les « Nemo » sont bien là. Petite pause baignade sur « Poda island » avec vue sur une île karstique. Puis 2ème snorkeling avec cette fois plein de poissons et d’énormes oursins. Heureusement qu’on n’a pas pied! Yann demande si les oursins ça pique, euh d’après toi ? Goûter sur une île reliée à une autre par un banc de sable. Pause photos de l’île à la forme d’un poulet, Lou nous sort le nom en anglais « chicken » . Waouh bravo Lou c’est ça. Puis dîner barbecue sur la fameuse plage de Ralway accessible seulement en bateau. Dernier snorkeling de nuit pour voir le plancton bio-luminescant. Les enfants restent sur le bateau avec une espagnole très gentille et on plonge avec Manu, lumières du bateau éteintes, impressionnant ! Lorsqu’on bouge le plancton autour de nous s’illumine c’est marrant ! Retour au port pour un dernier spectacle de jongleur de feu. Les enfants adorent.

Une journée bien remplie et très agréable.

Thaïlande

Jour 78: 2 novembre

On arrive après une courte nuit pour les parents et correcte pour les enfants. Notre petit appartement n’est pas prêt mais la dame nous dépose à la plage et vient nous reprendre 3h plus tard quand il est prêt. Super sympa. Avec vue sur les ilots karstiques la plage est très jolie. Sieste pour tout le monde après manger. Diner à la maison, cuisiné par Manu pendant qu’il pleut! Des patates sautées hummmm 🍽

Jour 77: 1er novembre

Vis ma vie de backpacker à Bangkok ~2 : comment ne pas prendre l’avion et le taxi comme tout le monde (pour économiser en se galérant par le bus).

Jour de départ pour Krabi. Nous avons choisi le bus de nuit mais on n’est pas aidé!

1. Le site Internet ne finalise pas les paiements et en agence « touristique » c’est très cher (mauvaise expérience de la veille). Donc impossible d’avoir les tickets en avance, on va devoir aller au terminal de bus et acheter à la dernière minute.

2. Le terminal de bus est hors de la ville, non accessible en métro bien-sûr ce serait trop simple. C’est donc soit bus locaux pas cher, soit taxis hors de prix. On choisit bus mais c’est très difficile de trouver quels numéros y vont. J’en trouve 2 pas loin de l’hôtel mais aucune idée des fréquences. Peu fiable mais on tente. Un des bus le 507 nous passe sous le nez en sortant de l’hotel… zut pas le temps de l’arrêter. Une dame nous confirme que le numéro 177 y va aussi. Elle joue avec les enfants, merci 😉 Un 177 passe, on l’arrête mais il refuse de nous prendre pour une raison obscure que je ne comprends pas et m’oriente vers le 507. Enfin, 30 min plus tard le 507 arrive et nous prends. Yess ! Notre persévérance paye. Bus pas cher 54 baths au lieu des 500 baths annoncés pour un taxi ! Les sieges du bus sont défoncés. Les thaïs ne prennent pas autant soin de leur bus qu’au Sri Lanka !

Thaïlande
Une heure plus tard on arrive au terminal sans souci, on a même un prix enfant et on achète des places pas chers pour le prochain bus de 17h, soit dans une heure, pour une nuit dans le bus, arrivée prévue à 5h le lendemain.

3. Le bus est confortable, propre, sièges inclinables. Peu de monde, on est les seuls étrangers, personne ne parle anglais. Trajet correct, mais peu aimable car on ne comprends pas trop les codes. Je me fais crier dessus en baissant le siège de Lou. La lumière s’allume à 23h pour une pause dinner… Euh non merci on essaye de dormir là en fait 😪

Thaïlande
Conclusion : quelle galère pour avoir des informations! Mais bon c’était une bonne expérience, moins cher que le train qui n’allait pas jusqu’où on veut et moins cher que l’avion. Ça nous a mis à l’épreuve, et on a réussi!!

Jour 76: 31 octobre

Vis ma vie de backpacker à Bangkok ~1: ne pas céder aux attrapes touristes des agences de mèche avec les tuk tuks.

Aujourd’hui on visite Bangkok par le côté ouest, la rivière. Un tuk tuk nous accoste et nous propose de nous emmener au port pour moins cher que le métro. On se laisse tenter. Oui mais voilà arrivé au port les prix qu’on nous annoncent sont de 1000 baths alors que j’avais lu entre 15 et 40. On refuse et allons au vrai port officiel 500 mètres plus loin où nous payons bien 15 baths. Attrape touriste 1 déjoué 👍.

Thaïlande

Tout content, on profite de notre balade en bateau avec vue sur le chauffeur. Nous dépassons d’énormes péniches de 4 longueurs qui se font tractées par 5 bateaux, énorme ! Nous admirons depuis le bateau le magnifique temple en porcelaine « Wat Arun ».

Thaïlande
Nous descendons au grand palais. Il est finalement ouvert au public mais bien trop cher et grand pour nous. On passe notre chemin, admirons de dehors le palais ainsi que l’édifice construit pour la crémation du roi et qu’on a vu à la télé. Impossible de rentrer pour voir de plus près … il fait une chaleur torride, on marche au soleil et on commence à manquer d’eau. Heureusement on arrive au « wat pho » temple du Bouddha couché de 60 mètres. On achète de l’eau, et ils nous en offrent au temple, abondance après la sécheresse! Le temple regorge de bouddhas dans toutes les positions. Ils sont plus beaux les uns que les autres. Celui avec le cobra déjà vu au Sri Lanka est ici avec un Naja à 7 têtes. Celui couché de 60m est magnifique, très impressionnant.

Thaïlande
Les enfants adorent discuter avec bouddha dans leur tête. Yann nous sort que quand il a demandé à Bouddha comment il est mort il lui a repondu « Chacun a sa propre vie ». Très beau! Lou dit que Bouddha peut l’entendre même s’il est mort parce qu’ il a de grandes oreilles. Moins poétique mais très drôle! [Page du blog à venir sur les phrases cultes des enfants. Ils en sortent tellement.]

Thaïlande

Nous décidons de rentrer mais au détour d’une rue un tuk tuk nous accoste et nous propose de nous déposer à l’office du tourisme officielle pour acheter nos billets de bus de nuit du lendemain pour Krabi et ensuite de nous ramener à notre hôtel pour un prix très correct. On accepte. Oui mais voilà ce n’est pas l’office du tourisme officielle et les prix sont le double de ce qu’on a vu sur Internet. On refuse et ressort bredouille. Attrape touriste 2 déjoué 👍.

Le revers de médaille: Le tuk tuk nous annonce qu’ il a fini de travailler (à 16:30 🤔) et nous lache en plein milieu d’une rue disant qu’ on doit finir en taxi 😅. Il est surement de mèche avec l’agence et mécontent qu’aucune transaction n’ait eu lieu. Heureusement après négociation 😠, il ne nous fait rien payer de cette course inutile qui nous a éloigné de chez nous. On marche jusqu’au bateau bien fâché de cette nouvelle mésaventure avec les tuk tuks. Le retour se passe bien, heureusement les enfants sont sages, on rentre bien fatigué après cette longue journée.

Jour 75: 30 octobre

Aujourd’hui on prend le métro aérien : tout neuf, clim, mais bondé comme à Paris! Ça me manquait… ou pas…

On part pour visiter la maison de Jim Thompson, musée d’art thaï recommandé par une française Fabienne rencontrée à Bali à Keliki. Très sympa, la visite est en français, les enfants peuvent suivre, même si le fort accent est dur à comprendre pour les petits. On apprend pas mal de chose sur les maisons thaïs : architecture de plusieurs maisons (une par pièce), fenêtres en trapèze pour consolider, pot de chambre en grenouille, porte avec contre marche pour éviter que les esprits mauvais ne rentrent … attention de ne pas marcher sur la déesse de la porte, faut enjamber!! Bref, quelques blagues adaptées aussi pour les enfants. Mais surtout encore une fois la gentillesse des hôtesses avec les enfants qui offrent des animaux en origamis à Yann et Lou et écrivent leurs prénoms en thaï.
On poursuit en prenant les klongs (bateaux rapides sur les canaux). Fabienne nous disait que c’était sportif. En effet, ils vont à toute vitesse, éclaboussures assurées sauf si quelqu’un de bienveillant tire à temps sur la corde pour lever les rideaux protecteurs en plastique! Et faut aussi être reactif pour monter et descendre, on a seulement quelques secondes…🤔 help… jeté de Yann et Lou par les opérateurs 😅 euh merci ! Très drôle en fait 😆

Thaïlande

Visite du « golden mount » après un déjeuner thaï… youpi Yann et Lou commencent à manger local. Belle vue sur Bangkok, nombreux bouddhas, 360 marches trop faciles et jeux à sonner les cloches et taper sur les gongs. Pour une fois qu’on a le droit Yann et Lou s’en donnent à cœur joie!

Thaïlande

Jour 74: 29 octobre

Petite nuit, arrivée à 6h à Bangkok. Les enfants ont très bien dormi sans réveil nocturne. Nous, nuit moins bien car les couchettes du haut sont moins larges que celles des enfants en bas et ça bouge beaucoup 😴 Mais bon, très bonne expérience quand même !!

Yann est de bonne humeur. Il dit qu’il adore le train. Ouf notre gentil Yann est de retour 😇.

En 2 arrêts de métro souterrain on est à notre hôtel, 6h30… oups c’est trop tôt, notre chambre n’est pas dispo, mais on peut laisser nos bagages, les dames de l’accueil offrent des puzzles aux enfants. Adorables ! On traine dans le hall confortable de l’hôtel avant d’aller dans le parc de Lumpini juste à côté.

Sieste réparatrice, diner dans un resto mexicain. Enjoy !

Jour 73: 28 octobre

Ce matin, nous profitons de la piscine pendant que Manu va rendre la voiture.

Cet après midi, on prend le train pour Bangkok, 13h de train en couchettes, les petits sont intenables d’impatience. Vivement le départ! 🚉🚃

Le Train part à l’heure, les sièges sont larges et plutôt confortables. Pas de clim mais des ventilateurs au plafonds très performants. On ouvre les fenêtres au démarrage pour profiter des paysages les cheveux aux vents. Top vue, surtout lorsqu’on passe sur les ponts en fer. Au coucher de soleil les couchettes sont installées. Une en bas et une en haut par siège. Rideau d’intimité, drap, couverture et oreiller, grand luxe ! Enfin faut pas trop regarder les petites bêtes rampantes parterre… elles grimpent ou elles grimpent pas…. oh non… Bon pour un voyage de 13h à 12€ par personne on est pas mal ! Les enfants excités se coucheront correctement vers 22h. Yann est énervé depuis le matin, rien ne le satisfait, il râle pour un rien… dommage!!! Je pensais qu’une fois dans le train il se calmerait, y a des jours sans 😝!

Thaïlande

Jour 72: 27 octobre

Visite du temple blanc sur le retour vers Chiang Mai. Temple construit dans les années 90, partiellement détruit par le tremblement de terre de 2014 et reconstruit grâce aux dons.

C’est magnifique! Des statues d’un blanc immaculé partout, autour et sur le temple. Elles sont recouvertes d’une mosaïque de petits miroirs qui reflètent la lumière. Dommage que le ciel soit nuageux car le temple se fond dans le blanc des nuages. A l’intérieur un énorme bouddha trône au centre, le sol est fait de petits carreaux dorés qui forment des miroirs. Les peintures sur les murs sont modernes. Désolée pour le spoil, mais il y a tous nos héros modernes (Dark Vador, Spiderman, Batman, Matrix, Madmax…) ainsi que les héros des dessins animés (Picachu, Planes, Kunfu Panda, Hello Kitty, tortues ninja…). Les enfants adorent et nous aussi. C’est aussi l’occasion d’expliquer aux enfants le 11 septembre qui est représenté. Yann est un peu choqué qu’un avion puisse percuter des tours, et demande plein (trop) de détails.

Thaïlande

[Photos interdites à l’intérieur dommage ! ]

Jour 71: 26 octobre

Aujourd’hui, c’est jour férié en Thaïlande pour la crémation du roi qui est mort il y a un an. La cérémonie est retransmise sur toutes les chaines de TV que nous regardons un long moment avec nos hôtes. Le roi est vénéré, il a sa photo en deuil dans toutes les rues, ainsi que celle de son successeur.

Thaïlande

On tente une sortie au goûter, tout est fermé et tout le monde est habillé de noir. Heureusement nous aussi (sauf les enfants), on avait prévu!

Après avoir joué au parc, nous visitons la ville à la recherche d’un restaurant. Vers 18h, la vie semble reprendre, le marché nocturne ouvre, nous trouvons un resto très bien.

Thaïlande

Jour 70: 25 octobre

Ce matin il pleut, comme malheureusement souvent depuis notre arrivée en Thaïlande. Normalement ça ne devrait durer que quelques heures. Ça nous oblige à nous poser un peu et ce n’est pas plus mal.

En milieu d’après-midi, le temps est plus claire et nous allons visiter la « maison noire ». Musée de l’artiste thaï, Thawan Duchanee, réputé pour son interprétation noire du bouddhisme. Connu dans le monde entier et né à Chiang Rai, il expose en antagonie par rapport au célèbre temple blanc que nous visiterons dans les prochains jours.

C’est l’occasion pour les enfants d’apprendre à suivre un plan car il y a 20 maisons, toutes plus « bizarres » les unes que les autres : os de buffles, peaux de crocodiles, fourures d’ours et de léopards, bouddhas dans des positions non officielles…

Thaïlande
Soirée au marché de nuit de Chiang Rai à se régaler de fritures. (petit montage photo des marchés de Chiang Mai et Chiang Rai )
Thaïlande

Jour 69: 24 octobre

Matinée tranquille puis route jusqu’à Chiang Rai (3h calme sans virage). Lou rêve d’une pizza, on tombe sur un immense centre commercial. Serions nous rentré en France aux Galeries Lafayette? Toutes les marques sont là! On se régale de pizza en cassant notre tirelire. Tant pis, voir dévorer les enfants n’a pas de prix!

Jour 68: 23 octobre

Nous quittons notre super camping pour dormir une nuit à Chiang Mai avant Chiang Rai.

Sur la route petite pause au plus beau point de vue de la ville de Chiang Mai au temple wat Phrathat Doi Suthep. Dorures, beaux bouddhas, 300 marches, glaces, et magnifiques vues sur la ville qui est une immense plaine au milieu des montagnes.

Thaïlande

Thaïlande

Thaïlande
Nous retournons à notre chambre d’hôte container où nous retrouvons nos marques et notre marché nocturne. Yann et Lou essayent le fish spa. Ça chatouille!!!

Thaïlande

Jour 67: 22 octobre

Matinée tranquille au camping à profiter de la vue et se reposer, faire l’école et bosser sur l’itinéraire et le blog.

Thaïlande

L’après-midi notre hôtesse nous accompagne à une rivière où les enfants peuvent se baigner. C’est le coin des locaux qui débarquent en nombre à la débauche, avec enfants ou pour faire un barbecue. On nous offre très gentiment des gâteaux et des bonbons pour les enfants, et le fameux alcool local « whisky blanc au riz ». Très sympa!

Le soir avec d’autres hôtes, nous organisons un barbecue commun. Notre hôtesse ajoute quelques accompagnements et on se regale. Bière jusqu’au milieu de la nuit, à écouter de la musique Thaï puis Dance puis Française – en tapant « France » ils tombent sur Kendji « Andalouse », très drôle. Puis, on a au téléphone le propriétaire du camping qui est en fait français. Soirée improbable d’échange et de partage. Excellent!

Thaïlande

Jour 66: 21 octobre

C’est reparti pour 3h de virage, la route est très belle, aux terrasses de riz succèdent des champs de maïs sur les flancs des montagnes. Nous sommes en fin de saison, les champs sont jaunes et on croise les machines qui séparent les épis et coupent en grains.

Thaïlande

Thaïlande
Ce soir on dort à Mae Chaem, dans une tente, comme au mariage d’Élodie, les enfants sont très contents. On se posera 2 nuits.

Thaïlande
Petit camping de 6 tentes, avec une vue splendide sur les montagnes. On arrive au coucher de soleil 🌄 avec au loin des éclairs sur les montagnes. On voit même un coucher de lune. Si si promis c’est vrai. Incroyable! Les enfants s’emerveillent et nous aussi.

Thaïlande
Ambiance zen puis festive, un groupe de philippins arrivent et invitent tout le monde à partager leur repas. Orgie de viande ! On discute une partie de la nuit avec eux, une londonienne et un belge.

Thaïlande

Jour 65: 20 octobre

Sur la route de Mae Hong Son, nous découvrons des paysages montagneux encore plus beaux.

Thaïlande
Nous nous baignons dans des sources chaudes à 15km de Pai, dans une rivière naturelle. Puis nous visitons la grotte « Tham Lod Cave » sur un bateau en bambou puis à pied à la lueur d’une lampe à pétrole. Dommage l’eau est trop haute, on ne verra qu’une grotte sur 3.

Thaïlande
Soirée au lac de Mae Hong Son, château gonflable pour dégourdir les enfants après 3h de virages, et dîner au marché de nuit avec vue sur le temple illuminé.

Thaïlande

Jour 64: 19 octobre

Après une nuit tranquille, tout le monde est bien guerri, on part visiter la jolie cascade de Pam Bok entourée de rochers mais trop difficile d’accès on ne verra qu’une partie. On mettra tout de même les pieds dans l’eau 😊

Thaïlande
On poursuit un peu plus loin pour une ballade au dessus des rizières sur un magnifique pont suspendu en bambou. Ambiance zen, tranquille, au milieu de la verdure. Ce pont demande beaucoup d’entretien, on croise de nombreux locaux qui remplacent astucieusement les bambous. Les enfants courent sur le pont et jouent à le réparer.

Thaïlande
Après midi sieste et soirée en ville à Pai. On est surpris par la taille des villes qui sont bien plus grandes et développées qu’on s’y attendait. On aime beaucoup l’ambiance « street food » et marché de nuit, qu’on avait aussi à Chiang Mai, où on peut manger de supers plats vraiment pas chers.

Thaïlande

Jour 63: 18 octobre

Tout le monde semble aller mieux. On récupère une voiture pour 10 jours. Au programme la boucle de Mae Hong Son puis Chiang Rai.

Première étape à Pai, après 3h de virages, une quinzaine de buffles sur la route et 2 vomissements de Lou. Oups !!!!

En route, très beau pont mémorial de la guerre et canyon vertigineux au coucher de soleil. Superbes!

Thaïlande
Arrivée de nuit dans une mignonne guesthouse excentrée, avec chants des grillons et autres insectes de la jungle, et belle vue au loin sur la ville de Pai ! Demain repos pour que Lou guérissent vraiment 😷.

Jour 62: 17 octobre

En route à 10 dans un taxi collectif pour passer la journée au parc public de Chiang Mai: jeux d’enfants avec un grand toboggan à passerelles, course aux pigeons et nourrissage d’énormes poissons rouges dans le lac. Les 6 enfants se dégourdissent les jambes et rigolent beaucoup. 😋

Thaïlande
Fin d’après-midi et soirée un peu difficile, Mumu et Lou vomissent et Manu n’est pas au top. C’est notre première tourista, il en fallait bien une, à J62 c’est tout de même un bon score 😅.

Jour 61: 16 octobre

Yann va beaucoup mieux, ouf 😀Matinée cours de cuisine thaï. 5 plats cuisinés et dégustés pendant 4h après un petit tour au marché local. Excellent!

Thaïlande

Les enfants cuisinent un peu et jouent avec le staff. Très bonne matinée!

Thaïlande

Après midi sieste puis jeux et diner avec une famille suisse. Christelle et Kewin font le tour du monde avec leurs 4 enfants Nayha, Enola, Kayla, Dewan. On passe de bons moments à discuter et on programme la journée du lendemain ensemble.

Jour 60: 15 octobre

Journée de visite de la vieille ville. Premier trajet en tuk tuk , ils sont plus grands que ceux du Sri Lanka mais sans coffre et sont plus chers que les taxis collectifs qu’on privilégiera pour les prochains trajets.

Thaïlande
Premiers temples très jolis, remplis de nombreuses statues de Bouddha, pour le plus grand plaisir des enfants, qui reproduisent les gestes des croyants en s’agenouyant devant et en leurs parlant dans leur tête. « Mais maman comment il m’entend Bouddha alors qu’il est mort », merci Yann pour cette question pertinente. Help ! Des volontaires pour un cours de bouddhisme ?

Thaïlande
Retour à la guesthouse car Yann ne veut plus marcher 😠

Apres une sieste, on retourne en ville pour le marché de nuit du dimanche mais Yann est malade 😷. On rentre 😖

Jour 59: 14 octobre

Levés à 5h pour prendre l’avion vers Kuala Lumpur puis Chiang Mai en Thaïlande.

Vol tranquille, avec vue sur le volcan Agung, toujours calme, qui a été sympa et ne s’est finalement pas réveillé pendant notre séjour.

Bali
Escale de 5h, à préparer la Thaïlande et finir la vidéo sur Bali, pendant que les petits dorment.

Arrivée à Chiang Mai dans une super guesthouse « Nice sleep box » qui a réhabilité des containers en chambre, dans une rue animée en face du « Night Bazaar ». Premier repas en street food, un vrai regal 🍽🍚🍜.

Thaïlande
Remonter encore plus loin dans le temps (Bali)